Aujourd’hui ouvert jusqu’à 19:00

Sucre et santé dentaire : faire la part des choses

Le sucre, ou hydrate de carbone, est une matière complexe qui se retrouve dans l’alimentation sous forme de glucides. Carburant énergétique, il est nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme avec les protéines, les lipides, les vitamines, les oligoéléments, les minéraux et l’eau.

Mais attention, tous les sucres ne sont pas égaux en plus de contribuer au développement de maladies buccodentaires, comme la carie.

Reconnaître les sucres

Les glucides se divisent en deux grandes catégories : les sucres simples (aussi appelés sucres rapides) et les sucres complexes. Les premiers se retrouvent naturellement dans les fruits (fructose) et les produits laitiers (lactose), mais composent richement certains aliments transformés :

  • Les viennoiseries
  • Les confiseries
  • Les plats cuisinés
  • Les sodas
  • Les condiments

Les seconds s’identifient davantage aux céréales, comme le blé, le maïs et le riz ou aux légumineuses.

Une carence en sucre peut entraîner certains inconforts dus à l’hypoglycémie, tels la fatigue, une perte de concentration, des maux de tête, des vertiges ou des tremblements. Une surconsommation conduit toutefois à des troubles de santé comme le surpoids, l’obésité, les maladies dentaires ou le diabète.

Le rôle du sucre dans le développement de la carie

La bouche abrite des milliers de bactéries. Celles-ci logent dans la plaque dentaire, un biofilm blanchâtre qui recouvre les dents, également composé de débris alimentaires et de salive. C’est donc en se nourrissant de sucre que certaines de ces bactéries produisent un acide qui attaque et fragilise l’émail.

Ainsi, ce n’est pas le sucre en soi qui entraîne la carie, mais bien la bactérie qui le digère. Évidemment, limiter la présence de sucre dans la bouche devient par conséquent primordial pour conserver une dentition en santé.

Consignes pour contrer la présence du sucre dans la bouche

Adopter de saines habitudes alimentaires est la première étape vers une bouche exempte de sucre. Par conséquent, il vaut mieux troquer croissants, pastilles dures et jujubes par une pomme, des noix et du fromage.

Le grignotage doit être limité puisqu’il maintient, en quelque sorte, le niveau de glucides dans la bouche.

Après chaque repas, collation ou consommation d’une boisson aromatisée, il est recommandé de prendre quelques gorgées d’eau fraîche pour nettoyer la bouche. Boire avec une paille évite aussi d’enrober les dents d’un liquide sucré.

Enfin, comme les bactéries présentes dans la plaque sont responsables de la formation des caries, le brossage biquotidien des dents est à prioriser. Le nettoyage du matin enlèvera la plaque qui s’accumule pendant la nuit, alors que celui du soir retirera celle qui s’est formée pendant la journée ainsi que les débris alimentaires.